By | 4 janvier 2015

Cette article vous propose une information sur les détecteurs de fumées. L’article comporte plusieurs paragraphes :

La réglementation sur les détecteurs de fumées

Caractéristiques des différents modèles

Informations à retenir pour choisir un détecteur de fumées

Prix des détecteurs

– Les textes officiels sur la réglementation des détecteurs de fumées

La réglementation sur les détecteurs de fumées

Les détecteurs de fumées devront être présent dans toutes les habitations, comme les maisons ou les appartements et ceci avant le 8 mars 2015.
L’installation des détecteurs de fumées est à la charge de chaque propriétaire.
Si vous cherchez plus d’informations sur la réglementation des détecteurs de fumées, vous pouvez retrouver différents liens officiels en bas de page.
Une fois que le détecteur de fumées a été installé dans le logement, le propriétaire ou le locataire doit en informer son assurance.

A l’heure actuelle, aucune sanction ou amende n’est prévue si le propriétaire n’a pas installé de détecteurs de fumées. Les compagnies d’assurances ne pourront pas se prévaloir du défaut d’installation du détecteur pour ne pas indemniser les dommages causés par un incendie qui n’est pas équipé par un détecteur de fumées, mais pour combien de temps…

Retour en haut de la page

Caractéristiques des différents modèles

La loi (Arrêté du 5 février 2013 relatif à l’application des articles R. 129-12 à R. 129-15 du code de la construction et de l’habitation, article 2) précise les caractéristiques obligatoires qui doivent être présent sur un détecteur de fumées :

– le détecteur doit comporter un signal indiquant qu’il est sous tension.

– Doit être alimenté par piles, par des batteries incorporées ou doit être sur secteur. La batterie doit avoir une autonomie minimum de 1 an.

–  Un signal visuel, sonore ou mécanique, indépendant d’une alimentation, doit indiquer l’absence de piles ou de batteries.

– Le signal d’alarme doit avoir un niveau sonore minimum de 85 dB(A), à 3 mètres du détecteur de fumées.

– En cas de batterie ou pile faible, ou perte d’alimentation, un signal sonore doit être émis. Il doit être différent de la tonalité de l’alarme.

– il doit comporte les informations suivantes et les informations ne doivent pas s’effacer :
– nom ou marque et adresse du fabricant ou du fournisseur ;
– le numéro et la date de la norme à laquelle se conforme le détecteur ;
– la date de fabrication ou le numéro du lot ;
– le type de batterie à utiliser

– Le détecteur de fumées doit être fournie avec un mode d’emploi, qui doit préciser les éléments qui doivent être remplacés régulièrement, ainsi que des informations sur :
– l’installation
– l’entretien
– le contrôle

– comporter un signal visuel, mécanique ou sonore, indépendant d’une source d’alimentation, indiquant l’absence de batteries ou piles

– émettre un signal d’alarme d’un niveau sonore d’au moins 85 dB(A) à 3 mètres

– émettre un signal de défaut sonore, différent de la tonalité de l’alarme, signalant la perte de capacité d’alimentation du détecteur

– comporter les informations suivantes, marquées de manière indélébile :
– nom ou marque et adresse du fabricant ou du fournisseur ;
– le numéro et la date de la norme à laquelle se conforme le détecteur ;
– la date de fabrication ou le numéro du lot ;
– le type de batterie à utiliser

– disposer d’informations fournies avec le détecteur, comprenant le mode d’emploi pour l’installation, l’entretien et le contrôle du détecteur, particulièrement les instructions concernant les éléments devant être régulièrement remplacés.

Retour en haut de la page

Informations à retenir pour choisir un détecteur de fumées

Dans son enquête de 2012, l‘UFC que choisir nous informe que les détecteurs de fumées doivent comporter la norme CE, pour être conforme à la norme Européenne EN 14 604:2005.   Il est quand même préférable de choisir un détecteur de fumées conforme à la norme NF.

Concernant l’alimentation, vous allez trouver 2 types de détecteurs de fumées : ceux qui utilisent une pile alcaline de 9 V (durée de la pile environ 1 an) et ceux qui utilisent une pile au lithium (de 5 à 10 ans). Certains utilisent une pile au lithium qui est scellée au détecteur, ce qui implique le changement du détecteur de fumées lorsque la pile sera vide.

Certains détecteurs possèdent un bouton silence. Cela permet de neutraliser le détecteur pendant une dizaine de minutes. Cela vous permet de désactiver le détecteur si vous devez faire une opération spéciale, qui risque de dégager de la fumée ou de la vapeur d’eau.

Certains détecteurs peuvent se connecter entre eux. Utile pour des grandes habitations. Si l’un des appareils se déclenchent, les autres appareils se déclenchent aussi.

La plupart des détecteurs sont ronds, mais on trouve aussi des détecteurs rectangulaire. Il semble que les détecteurs en forme d’oeufs ne sont pas fiable. Faites attention donc aux détecteurs de fumées qui ne sont pas ronds ou rectangulaires, ils risquent d’avoir de ne pas être performants. Il ne faut surtout pas peindre les détecteurs. En théorie, cela est indiqué sur l’emballage, mais un rappel n’est pas superflus.

Faut-il souscrire à un contrat d’entretien pour mon détecteur de fumées ?
L’entretien consiste à changer la pile une fois qu’elle est en fin de vie (un signal sonore vous l’indique) et à passer l’aspirateur ou un chiffon de temps en temps. Comme vous le voyez, il n’est pas vraiment nécessaire de souscrire à un contrat d’entretien

Pour les caravanes : Certains détecteurs sont compatibles pour une installation dans une caravane. Pour pouvoir disposer de l’étiquetage « peut être installé dans une caravane », le  détecteur doit subir des tests de chauds et de froids, en raison de l’isolation thermique des caravanes, qui est moins bonne que celle d’un logement.

Retour en haut de la page

  Aperçu de différents modèles avec leurs prix

 

 Retour en haut de la page

Les textes officiels sur la réglementation des détecteurs de fumées :

– Code de la construction et de l’habitation

Arrêté du 5 février 2013 relatif à l’application des articles R. 129-12 à R. 129-15

– Code de la construction et de l’habitation. – Article L129-8

– http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F19950.xhtml

Retour en haut de la page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.